Freelance Developpeur Expert ColdFusion, Internet & web 2.0 - Développeur CF/Railo (CFML), Java, Php, Perl, Python spécialiste. Expertise sur MOA, maitrise d'oeuvre applicative, architecture logiciel, SEO SMO, développement, optimisation et tuning gagné auprès de grands comptes, de petites et moyennes entreprises. Compétences en SQL, JavaScript (JS), JQuery, ExtJS, MVC, CMS, CRM, Framework et outils de management. Web Développeur sur Spip, WordPress, Magento, ezPublish, Drupal, Typo3, Joomla!

Pourquoi Adobe ne doit pas avoir peur de Railo

> Blog> Editos

... en tout cas, pas dans l’immédiat.

ColdFusion, édito, Railo,

Railo 4.0 sortira cet automne avec de nouvelles fonctionnalités et des gains de performances par rapport à la version 3.0. Annoncé en grande pompe lors du CFObjective, Railo a fait couler énormément d’encre et de tweets. Mais est-ce que "David" est à la hauteur de "Goliath" ?

1 - Le marché

A mon sens, Railo n’est pas sur le même marché. Railo est OpenSource et se position sur le terrain de PHP et Java pour les PME. Il vise une communauté qui souhaite avoir un outil "libre", où l’hypocrisie règne car on cherche le gratuit plus que de partager. Partant de ce constat, au lieu de desservir ColdFusion, celui-ci le nourrit car il augmente ses parts de marché et fait connaître le CFML.

2 - La force de frappe

Financièrement, il n’y a pas photo, même si Railo a été renforcé par des entreprises privées européenne, Adobe reste un "poids lourd" qui a un pouvoir d’action et un spectre bien plus large.

3 - Le contexte

ColdFusion, c’est LA référence. D’ailleurs le terme CFML, plus "OpenSource Friendly" n’est pas encore bien rentré dans les moeurs, on parle avant tout de ColdFusion et de "CF". La documentation du CFML made in Railo est quasiment inexistante ou quasiment pas intuitive.

4 - La simplicité

ColdFusion se veut Plug-n-Play, et en effet, l’installation (mise à part quelques exceptions) est on ne peut plus simple. Pour Railo, c’est un peu plus délicat, un coût d’acquisition de la compétence qui dépasse parfois l’achat d’une licence.

5 - La compatibilité

Railo est encore un peu "jeune" dans les esprits des développeurs Coldfusion. On a peine à le prendre au sérieux, malgré sa maturité et sa robustesse, les décisionnaires peines à prendre un risque de changer. De plus, l’écart de compatibilité avec ColdFusion même s’il est infime, est un argument (illégitime) à passer sur Railo.

.

En conclusion, il faudra encore attendre quelques années pour que Railo ou ColdFusion prenne le pas sur l’autre....

par JLepage.info le 15 juillet 2012 à 22:14